Suivez notre actualité par e-mail !

VILLE RÊVÉE, pas de ville sans visages.

En ce moment, venez "Rêver la ville"  avec nous à la Fabrique Saint-Blaise dans le cadre du projet participatif
"Il n'y a pas de Ville sans Visage". 
Nous avons eu la chance d'échanger avec des passants, enfants ou parents, du quartier ou non et nous leur avons demandé d'imaginer leur ville rêvée le temps d'une photo.
Puis de nous expliquer leurs visions de la ville.
Pour certains si leur ville était une saveur, elle serait sucrée et amère, pour d'autres, si leur ville était un souvenir elle serait celui de la brise à travers les feuilles un doux matin à Paris.
Nous recommencerons cet atelier plusieurs fois au même endroit, on vous y attend.

"Après tout, que serait batman sans gotham ?"

Matteo








SYSTÈMES DAY, fête des échanges.



Opération accrochage de signes réussie pour l'occasion du Systèmes Day qui s'est déroulé le Dimanche 27 Novembre 2016 sur la place de la réunion.
Après avoir découpé de grands signes à échelle humaine nous les avons, avec l'aide de stagiaires et d'habitants du quartier, collé aux murs des rues alentours de la place. 
Tout a été mis en place le vendredi pour que tout soit prêt le dimanche.
Le but était de signaler l'évènement, la couleur jaune et la taille des signes permettaient une grande visibilité et créaient un système visuel attractif.
Comme sur un chemin on pouvait découvrir les différents lieux organisateurs de cette "fête des échanges".

Matteo







Au programme en août...

Voici le programme d'août dans l'Est du 20e, que vous pouvez également retrouver sur les murs du quartier !



Venez peindre la ville imaginaire avec nous sur la Friche Davout !

Chers tous, venez construire et peindre signes et motifs imaginaires sur la Friche Davout à nos côtés.

Rendez-vous demain, mercredi 6 juillet de 15h à 19h, jeudi 7 juillet de 15h à 18h et vendredi 8 juillet de 14h30 à 16h30.
Friche Davout : haut de la rue du clos / sortie du tram

Traverses 2016

Le week-end dernier, c'était les Traverses de Juin, festival de marionnettes en plein air organisé par le Théâtre aux Mains Nues. Une occasion pour nous d'envoyer quelques signes se promener dans les rues de Saint-Blaise !











Ateliers de sérigraphie gratuits et ouverts à tous !

Demain, mardi 28 et mercredi 29 juin, venez sérigraphier la Ville Imaginaire à nos côtés !
Rendez-vous mardi à la Friche Davout (au niveau du 112 bd, Davout / en haut de la rue du Clos) dès 16h ! Et rendez-vous mercredi à la Cabane Davout au 35, bd Davout, à partir de 16h également !





Du nouveau pour les colporteurs de mots du collège Flora Tristan


Au collège Flora Tristan tous les jeudis, après la cantine, les élèves deviennent le temps de la pause des  colporteurs de mots.
En ce moment, c’est : « La ville imaginaire, un rêve, une utopie ? »


Alors, on s’arrête, on s’interroge, on discute, on échange.
Autour de cette interrogation, les  mots et les phrases fusent :
-        Moi, j’aimerais qu’il n’y ait pas beaucoup de voitures mais des vélos
-        Moi, une ville propre, sans papier ni déchet ni mégot
-        Moi, une rampe pour le skate
-        Moi, une ville avec plein de parcs où on aurait des glaces gratuites, où on mangerait tout le temps (mais sans grossir)
-        Moi, une ville sans violence, sans racisme où on écouterait tout le monde
-        Et plein d’autres choses encore…


Et si on continuait à bavarder autour de la ville imaginaire
Et puis, l’atelier suivant, les mots s’habillent d’une belle police de caractère.  Les lettres se métamorphosent et jouent.
Le « M » devient  « script », le « R » lui  devient  « stencil », le  « A »  « manuaire », le « S » « Fraktur ». C’est une véritable valse des transformations.


Un nouveau rendez-vous autour de la ville imaginaire
On retrouve les colporteurs et aujourd’hui  c’est l’effet boule de neige.  Le groupe s’agrandit, la ruche s’active, il faut dire qu’il y a matière à réflexion sur la ville imaginaire, ça interpelle !
On ajoute des mots, on associe des idées et on anime des phrases en jouant avec les formes des lettres.


À suivre.